Tirages argentiques sur verre et autres supports


Séries artistiques

 

 

Physiopolis


 

Les photographies sont obtenues par tirage d'après négatif directement sur

le support enduit d'émulsion photosensible liquide au bromure d'argent.  

 

L'image est développée dans des bains de chimie argentique traditionnelle.

 

Je réalise également des tirages d'après vos photographies, qu'elles soient numériques ou argentiques.

 

 

Supports : verre transparent, opaline, verre de couleur, miroir, faïence, toile, bois.

 


Le gélatino-bromure d'argent

C'est la technique la plus couramment utilisée en photographie argentique, que ce soit sur le plan des films ou des papiers sensibles.  

Ayant succédé au collodion humide à la fin du XIXe siècle, le gélatino-bromure d'argent est nettement plus sensible et plus souple d'utilisation.

Non seulement il permet des temps d'exposition plus courts à la prise de vue, mais les plaques sèches peuvent se préparer longtemps à l'avance et être développées dans un temps bien ultérieur à celui de la prise de vue, contrairement au collodion humide.

L'émulsion photosensible au gélatino-bromure d'argent peut se préparer de manière artisanale, ou bien s'acheter dans le commerce, sous différentes marques (il s'agit plus généralement de chloro-bromure d'argent). 

 

Elle sert aussi bien à la prise de vues (pour obtenir des négatifs à la chambre) qu'au tirage. Elle permet alors de créer un choix immense de positifs sur verre (plaque de lanterne magique, vue stéréoscopique, orotone, opalotype), ou sur divers autres supports : miroir, faïence, toile, bois, papiers artisanaux, etc.