TRAVAUX DE RECHERCHE

 

Caroline Chik est l'auteure de l'ouvrage L'image paradoxale. Fixité et mouvement, issu de sa thèse de doctorat, et de divers travaux de recherche portant sur les usages sociaux de la photographie, sur la photographie sérielle, séquentielle et animée, ainsi que sur les liens de la photographie à la peinture, au théâtre, aux jouets optiques, au "pré-cinéma" et au cinéma.

 

 

Articles revues scientifiques

 

« La photographie stéréoscopique animée, avant la chronophotographie », in Cinémas, vol. 25, n° 1, automne 2014

 

« La photographie sérielle et séquentielle. Origines et ambiguïtés », in Cinémas, vol. 24, n°s 2-3, printemps 2014

 

« Art interactif et pré-cinéma. Des modes de relations parallèles et hybrides », in Marges n°5, mai 2006

 

 

Actes de colloques

 

« La toile de fond. Entre mise en scène et mise en image. La photographie de rôle par l’atelier Nadar », in Jean-Marc Larrue et Giusy Pisano (dir.), Archives de la mise en scène. Hypermédialité du théâtre, Villeneuve d’Ascq, Colloque de Cerisy/Presses universitaire du Septentrion, 2014

 

« Méliès, photographie et arrêt de caméra », in André Gaudreault et Laurent Le Forestier (dir.), Méliès, carrefour des attractions, Colloque de Cerisy/Presses universitaires de Rennes, coll. « Le Spectaculaire », 2014

 

« La fixité comme réalité de l’image animée », in Imad Saleh et Jean Clément (dir), Créer, jouer, échanger. Expériences de réseaux, actes des journées H2PTM’05, Paris, Hermès Lavoisier, 2005

 

 

Communications et conférences

 

« La photographie peinte, de l'invention de la photographie jusqu'à nos jours », projet d'exposition de l'Atelier Malicot, 2018

 

« Les usages sociaux de la photographie au XIXe et au XXe siècle », conférence à Sablé sur Sarthe, Atelier Malicot, 2017

 

« Spectacles et arts populaires parisiens au XIXe siècle », colloque Les spectacles populaires : formes, dispositifs, diffusion (1870-1945), dirigé par Pascale Alexandre, Marc Cerisuelo, Martin Laliberté, Cerisy-la-Salle, 2014

 

« Projections et lanterne magique au théâtre », Atelier scientifique L’autre co-présence, dirigé par Jean-Marc Larrue et Giusy Pisano, Montréal, Université de Montréal, 2014

 

« Réception de l’image et du dispositif, des jouets optiques d’animation aux premiers films projetés : spectacles individuels et collectifs », séminaire L’enquête et ses graphies : figurations iconographiques d’après société, EHESS, Paris, 2014

 

 « La toile de fond. Entre mise en scène et mise en image », colloque international La mise en scène théâtrale et les formes sonores et visuelles. Apports des relevés de mise en scène dramatiques de l’Association des Régisseurs de Théâtres, dirigé par Giusy Pisano, Cerisy-la-Salle, 2013

 

« Avant la chronophotographie : la représentation du mouvement par les premières photographies animées dans les jouets optiques », colloque international Bewegung/Mouvement, Université Lumière Lyon II, 2013

 

« Arrêt de caméra et photographie animée », colloque international Méliès, carrefour des attractions, dirigé par André Gaudreault et Laurent Le Forestier, Cerisy-La-Salle, 2011

 

« La photographie animée. Lanterne magique, stéréoscopie, cinéma expérimental, thaumatrope et Internet », CRI/GRAFICS, Univ. de Montréal, 2011

 

« Arrêt in vivo, immobilité et fixité », journée d’études Mobile-Immobile, Esthétique Des Nouveaux Médias, Univ. Paris 8, 2008

 

« La fixité comme réalité de l’image animée », conférences H2PTM’05 (Hypermedias, Hypertexts, Products, Tools and Methods), Créer, jouer, échanger, Expériences de réseaux, Univ. Paris 8, 2005